Comment bien utiliser les médicaments chez les équidés ?

Article mis en ligne le 06/06/2018.

Comment bien utiliser les médicaments chez les équidés ?
Rappel des vétérinaires
Pourquoi je ne peux pas obtenir un médicament sans qu’un vétérinaire ait vu mon cheval ? Médication et exclusion de la consommation, quelles sont les règles ? Administration d’un médicament et dopage, quels sont les liens ?


En partenariat avec les vétérinaires (RESPE, SNGTV, AVEF)1, le secteur des courses (Le Trot, France Galop, FNCH, FEG)2, la SFET3 et la SHF4, l’Ifce vient d’éditer un dépliant pour rappeler les bonnes pratiques d’utilisation des médicaments chez les équidés.

 

Une webconférence est également présentée sur le sujet ce jeudi 7 juin à 18h30.


Télécharger le dépliant "Comment bien utiliser les médicaments chez les équidés"


Inscrivez-vous à la webconférence


L’objectif est de faire le point sur les règles de prescription, de délivrance, d’administration et de conservation des médicaments.
Un enjeu de santé publique


Les règles de la pharmacie vétérinaire garantissent, non seulement la santé et le bien être des équidés mais également la protection de la santé publique. Les équidés ont le statut d’animaux de rente vis-à-vis de la réglementation et peuvent être destinés à la consommation humaine. Selon le statut de l’équidés, il est important de protéger la santé des consommateurs en évitant que des substances médicamenteuses ne soient présentes à des seuils dangereux dans les denrées alimentaires.


Le respect de la règlementation sur la pharmacie s’inscrit également dans le cadre de l’usage raisonné des antibiotiques afin de préserver leur efficacité le plus longtemps possible. L’antibiorésistance est un phénomène qui apparaît lorsqu’une bactérie évolue et devient résistante aux antibiotiques. Le développement de la résistance aux antibiotiques est devenu une préoccupation majeure en termes de santé humaine et animale, car il réduit les possibilités de traitement en cas d’infection.