Les représentants de l'ANCTC présents aux concours départementaux.

Article mis en ligne le 25/09/2017.

La Haute Loire et le Puy de Dôme ont organisé, en ce mois de septembre, leur concours départemental multi races regroupant les meilleurs sujets sélectionnés sur les concours locaux.
Côté Haute Loire, bretonnes et bien entendu comtoises se sont données rendez-vous sur le plus haut hippodrome de France métropolitaine: l'hippodrome de Jullianges, terrain de jeux habituellement réservé aux trotteurs français. La matinée a été consacrée aux jugements des pouliches et poulinières sous l'œil de deux jurys composés de juges du Massif Central et de Charles BOILLIN chargé d'apporter une note doubiste à cette journée.
Joël PARENT, vice-président de l'ANCTC, était aussi présent et avait pour rôle d'animer la journée de compagnonnage permettant à de jeunes élèves juges de parfaire leurs connaissances. Aplombs, morphologie du comtois ont été scrutés avec attention par les participants. Cette belle initiative a été appréciée de tous et mérite d'être reconduite les prochaines années.
L'après-midi a été consacrée aux prix d'élevage, moment toujours apprécié des spectateurs.
Le Puy de Dôme avait choisi la ville de Besse en Chandesse pour son départemental. A la différence de la Haute Loire, les cousines de nos belles comtoises, les ardennaises, étaient présentes permettant ainsi d'illustrer toute la richesse et la variété de l'élevage puydômois. Charles BOILLIN et Etienne GARRET ont pu retrouver et juger des animaux de race comtoise déjà vus sur plusieurs concours: le régional comtois Massif Central et le national de Maîche.
Félicitations à tous les éleveurs pour leur mobilisation faisant de ces concours des rendez-vous incontournables pour tous les amateurs du cheval comtois.
Prochain rendez-vous: le sommet de l'élevage à Cournon. Mercredi 04 octobre, journée consacrée aux comtois.
Photo 1: ANITA 42 de Pascal BONCOMPAIN, sacrée championne (Haute-Loire)
Photo 2: Rappel des pouliches de 2 ans (Puy de Dôme)
Jean-Christophe GUY